Barbacan
Lombardie, Italie

Barbacàn est un type de mur soutenant les terrains très escarpés (terrasses), c’est aussi le surnom que portait le grand-père des frères Luca et Matteo Sega. C’est en son honneur qu’ils nomment leur domaine de la Valtellina en Lombardie. En effet, depuis 2006, les deux frères mettent sur pied une exploitation viticole issue des vignes familiales. L’héritage étant toutefois bien trop petit pour en faire un gagne-pain digne de ce nom, les frères ont tranquillement rachetés des terres viticoles à des voisins. Aujourd’hui ils disposent d’un vignoble de trois hectares dont les sols sont principalement composés de schiste de sable, qu’ils utilisent exclusivement à la production de Chiavennasca (le Nebbiolo des Alpes), de Rossola et quelques cépages autochtones. Le premier millésime sorti sur le marché italien en 2011 comptait 5000 bouteilles.

Le vignoble, planté en terrasses est très escarpés et de hauteur vertigineuse se situant entre 380 et 630 mètres au-dessus de la mer. Pas étonnant donc que les vendanges soient faites à la main. Cette situation particulière les aide toutefois à préserver la biodiversité dans le vignoble et à conserver de très vielles vignes, la plupart d’entre elles ayant plus de 80 ans. Certifié biologique, le vignoble s’est également converti à l’agriculture biodynamique. Les frères Sega sont très fiers de suivre la philosophie de Rudolf Steiner et son approche holistique, faisant le parallèle avec les enseignements reçu de leurs ancêtres. Toutes les vinifications se font à l’aide de levures indigènes et sans ajouts de produits intrants.